Olivier Marchal : pour l'amour du flic

par Nicolas Richoffer  -  7 Octobre 2012, 15:38  -  #Culture - Portraits

OLIVIER.MARCHAL.8503

2079. Ecouter un type comme ça vous parler de la vie, c'est un peu comme savourer un dialogue écrit par Michel Audiard. Olivier Marchal était aujourd'hui à la rédaction de Metro pour commenter l'actualité. L'occasion, essentiellement, de parler de la police et de la voyoucratie. De son ami, Michel Neyret, l'ancien numéro deux de la PJ de Lyon aujourd'hui sacrifié sur l'autel d'une police aux méthodes plus propres, des flics de Marseille, qui tombent comme des mouches sans qu'on ne sache vraiment pourquoi maintenant, de Gabin, de Delon… L'ancien flic devenu acteur et réalisateur est de la trempe de ces mecs-là. Il appelle un chat un chat, ou plutôt une pute une pute, et défend corps et âme les policiers. Il les sait imparfaits pour certains, mais voit en eux des hommes ordinaires, avec leurs forces et leurs faiblesses, à qui la vie demande parfois de jouer les héros. Et qui, parfois, craquent devant les difficultés. Mais quel homme supporterait réellement de devoir être un héros ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :