Kool Shen : le sens de la p(r)ose

par Nicolas Richoffer  -  2 Novembre 2009, 15:51  -  #Culture - Portraits


1009. Il était ce matin chez Metro pour se prêter à l'exercice du rédacteur-en-chef invité à l'occasion de la sortie, aujourd'hui, de son album "Crise de conscience". Sympathique, bavard et disponible, Kool Shen, est un pur plaisir à shooter. Le sens de la pose est inné chez lui : sur le trottoir de la rue Greneta, celle-ci nous aura pris une vingtaine de secondes. L'un des piliers du hip-hop français, que j'avais déjà shooté il y a un peu plus d'un an avec son éternel acolyte du Suprême NTM, JoeyStarr, revient donc sereinement dans les bacs, fort de ses textes léchés et de sa quarantaine assumée. Et même si cette "Crise de conscience" ne donnera pas l'album de la décennie, il mérite de laisser y traîner une oreille.