Godafoss, la chute d'eau que je n'ai jamais vue

par Nicolas Richoffer  -  21 Décembre 2011, 22:48  -  #Islande

21.REYKJAVIK.9762

1788. Il se fait tard après cette première journée à arpenter les étendues enneigées des environs du lac Myvatn, dans le nord de l'Islande. C'était samedi dernier. Il faisait nuit depuis longtemps. Ici, à quelques jours du solstice d'hiver, on ne voit pas le soleil plus d'une heure par jour. Il diffuse sa lumière de 10 à 16 heures. Le reste du temps est fait de clairs de lune et de silence. D'aurores boréales aussi, pour les plus chanceux. Gunnar, notre guide, nous ramène à Akureyri où nous prendront l'avion pour la capitale, Reykjavic, bien avant l'aube. Sur le chemin, il nous arrête quelques minutes devant la cascade de Godafoss. De nos yeux, c'est un immense trou noir sous les étoiles qui diffuse un bruit de chutes d'eau. En deux temps trois mouvements, je cale l'appareil sur une butte de neige et je fais la mise au point grâce aux phares du 4x4 qui permettent tout juste aux collimateurs de trouver un point de repère. L'obturateur sur 30 secondes, le diaph ouvert au max, à 2,8, je laisse mon Nikon D3 absorber toute la lumière possible. Au premier plan, la butte est surexposée à cause de la lumière de ma lampe frontale. En arrière plan, l'une des plus spectaculaires chutes d'Islande. Que je n'ai jamais vue de mes yeux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

anne bouthier 29/12/2011 19:33


le miracle de la photographie !