Fabrice Luchini joue au prof avec Ozon

par Nicolas Richoffer  -  9 Octobre 2012, 22:47  -  #Culture - Portraits

LUCHINI.8655

2081. Il peut vous parler des heures de livres et d'auteurs. Ses grands gestes et ses cris soudains ne servent pas à masquer une inculture. Au contraire, ils viennent théâtraliser chaque histoire, chaque sujet, pour le magnifier. Fabrice Luchini était aujourd'hui à la rédaction de Metro pour parler du monde qui ne va pas bien et du film "Dans la Maison" de François Ozon à l'affiche duquel il sera dès demain. Et ce téléphage ("je regarde la télé deux heures et demi par jour") peut vous raconter ses émissions préférées par l'absurde ("j'ai vu 83 'C'est dans l'Air' sur la crise et je n'y comprend toujours rien") et ses animatrices favorites par leurs bourdes ("Alessandra Sublet me parle de Philippe Muray comme d'un auteur du 19e mais elle est tellement de bonne humeur que ce n'est pas grave"). L'art de voir le détail qui tue, l'ironie de la scène, la faille de l'interlocuteur, et finalement de rendre passionnant ce qui ne l'est pas de la bouche d'un autre.

 


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :