Ceux qui font pester la justice

par Nicolas Richoffer  -  9 Novembre 2009, 19:49  -  #Société


1016. Le 28 mai dernier, devant la prison de la santé, le comité de soutien à Julien Coupat fanfaronnait. Ce jour-là, on libérait leur protégé, incercéré depuis plus de six mois. Arrêtés le 11 novembre 2008, celui qu'on présenta vite comme le leader d'un groupuscule terroriste d'extrême-gauche spécialisé dans le sabotage de voies ferrées et sa supposée bande de terroriste donne aujourd'hui un mal de tête coriace à la justice. Pas de preuve ni d'aveu, pas d'agissements illégaux ni de trace d'un quelconque terrorisme à se mettre sous la dent. L'affaire de Tarnac n'a sans doute pas fini de faire parler d'elle, mais elle prend un retard à rendre jalouse la SNCF elle-même.