Celle qui voyait l'avenir différemment

par Nicolas Richoffer  -  23 Janvier 2011, 23:59  -  #Portraits

VICARI.8841

1456. Un mari violent et fauché dont elle se porte garant, les dettes qui s'accumulent, la spirale des loyers impayés, les crédits revolving et l'avis d'expulsion. C'est ce qui a poussé Rose Vicari au geste fou le 8 décembre 2009. Ce jour-là, elle entre armée dans un magasin de son quartier de Marseille pour "emprunter" du fric. Vite maîtrisée, elle sera finalement comdamnée à un an de prison avec sursis. Le juge ne s'y est pas trompé, c'était bien le braquage du désespoir. Aujourd'hui, elle raconte tout ça dans Itinéraire d'une maman braqueuse, aux éditions Max Milo.