Ce qu'ils ne brûleront jamais

par Nicolas Richoffer  -  2 Novembre 2011, 22:29  -  #Société

02.CHARLIEHEBDO.3927

1739. La nuit dernière, alors que les exemplaires de Charlie Charia Hebdo étaient dans les camionettes en direction des kiosques, un cocktail molotov a été jeté dans les locaux du journal. Pas de victimes mais de gros dégâts. Et un gros débat en perspective aussi. La liberté d'expression, la liberté de la presse, le droit de rire des religions, toussa toussa… Islamistes (j'en doute), lascars (j'en doute moins), groupuscule d'extrême-droite (pourquoi pas ?)… Peu importe. Nous seront toujours plus nombreux, en France, à défendre nos libertés, que ceux qui croient pouvoir nous en priver. Merci Charlie de perpétuer la devise du Canard (l'autre) : la liberté de la presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. En son nom, on dessinera et on écrirera ce que l'on voudra. La meilleure des réponses se fait par les mots et la pire des contre-attaques serait l'indifférence. Chaque bombe, chaque incendie, chaque manifestation rend cette liberté encore plus forte. Notre liberté, ils ne la brûleront jamais.