Ce matériel médical qui les fait mourir

13 Octobre 2009, 19:39  -  #Scènes de sport


989. On pourra toujours dire qu'il n'y en a que pour le cyclisme quand on parle de dopage, mais j'ai quand même la nette impression que les pédaleurs fous se mettent tout seuls des bâtons dans les roues. On ne va pas se refaire ici la love story intégrale qui lie vélo et piquouse depuis des décennies, mais entre le décès suspect de Frank Vandenbroucke, retrouvé mort hier dans une chambre d'hôtel à l'âge de 34 ans, et l'enquête préliminaire ouverte aujourd'hui par le parquet de Paris après la découverte, en juillet dernier, de matériel médical (des "centaines de seringues" et du "matériel de perfusion") dans les bagages de certaines équipes, la présentation du Tour 2010, demain, devrait se faire sans strass ni paillettes. Il y en a pas mal qui vont regarder leurs chaussures. Evidemment, vous doutez bien que l'équipe Astana, qui était celle du vainqueur, Alberto Contador, du ressucité, Lance Armstrong, et de son éternel coéquipier, Yaroslav Popovych (photographié ici lors de l'arrivée du Tour 2009 à Paris), fait partie des formations visées par l'enquête. Ce ne serait pas marrant sinon…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :