Le beau métier de photographe

par Nicolas Richoffer  -  5 Février 2007, 12:18  -  #Journalistes


7. Un petit verre d'eau avant d'affronter la meute… Il faut bien ça devant les hordes de photographes agressifs, bruyants, impolis et irrespectueux, qui souvent, même, s'imposent à la scène qu'ils sont censés observer. Voilà le gros point noir de ce métier : se sentir assimilé à ces gens. Devant eux, pas de tristesse, pas de deuil, pas de recueillement, pas de compassion, pas de silence possibles. Ici, lors de la conférence de presse du professeur Laurent Lantiéri, peu habitué, qui a réalisé la deuxième greffe du visage.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

clicnapping 06/02/2007 01:02

Fais gaffe, t'es en plein dans l'axe de la caméra.