La dernière prière

19 Septembre 2009, 11:00  -  #Société


965. Nous sommes au Ministère de l'Intérieur, rue des Saussaies, à Paris. Derrière quelques portes insoupçonnables au beau milieu des couloirs arpentés quotidiennement par des fonctionnaires cravatés restent encore, en l'état, des geôles de résistants datant de la seconde guerre mondiale. Ici, où la Gestapo avait installé son quartier général, restent intactes les traces et messages laissés par ceux qu'on a enfermés et torturés. Parmi les messages d'espoir ou d'amour, cette croix gravée sur un mur par un prisonnier qui fit là sa dernière prière.