Celle qui n'aurait pas flanché

25 Février 2009, 16:51  -  #Guyane


759. La Nasa a essuyé un gros échec dans la nuit de lundi à mardi au cours du lancement d'un satellite important pour la communauté scientifique : Orbiting Carbon Observatory (c'est son nom) devait cartographier les émissions, humaines et naturelles, de CO2 sur la planète. Et ainsi aider à prévoir le jour où nous étoufferons. Au lieu de ça, il est aujourd'hui au fond de l'océan Antarctique, le module qui le transportait n'ayant pas réussi à se séparer de la fusée, une Taurus XL, modèle que l'agence américaine utilisait pour la première fois.
Et dire que pendant ce temps-là, notre belle Ariane 5 (cocorico !) que j'avais vu décoller en décembre 2006, en est à son 29e lancement réussi d'affilée…
Petite précision : il est bien évidemment impossible d'approcher la fusée de si près… C'est une maquette grandeur nature exposée devant le centre de contrôle du CNES, à Kourou.