Celui qui n'avait pas besoin de pinceaux

par Nikeush  -  12 Janvier 2009, 20:30  -  #Société


715. Si on ne devait en retenir qu'un parmi tous les arts de rue, ce serait incontestablement le graff. Certains d'entre-vous ne voient peut-être en la chose qu'une expression du vandalisme, mais de mon point de vue, ils se trompent. Quand on voit ce que le Museum Of Modern Art de New-York, pour ne citer que lui, nous présente parfois comme des œuvres d'art (une télé diffusant de la neige en boucle, une tente de camping dépliée comme dans la notice, une casserole de pâtes…), la comparaison n'a même pas lieu d'être. A 33 ans, après en avoir passé 20 à graffer les tunnels du métro, Nasty exposera à partir de vendredi ses œuvres, peintes à la bombes sur de vieux panneaux indicateurs de la RATP, à la galerie Bailly. Une expo qui vaut le coup d'œil. Qui a dit que l'art de la peinture devait se pratiquer sur toile et avec pinceaux ?