La guerre du feu

par Nikeush  -  7 Avril 2008, 22:01  -  #Deux tons et uniformes


435. Aujourd'hui, c'était un peu la guerre à Paris. La guerre du feu, comme dans le roman des frères Boex. Il fallait tout mettre en œuvre pour préserver la Flamme. La flamme des olympiades chinoises, vous l'avez bien compris. Présent au premier étage de la Tour Eiffel pour l'allumage de la torche, j'ai ensuite fait appel à mon flair légendaire pour aller me poster sur le passage de la flamme… au seul endroit où elle n'est finalement pas venue : à l'Hôtel de Ville. Comme la suivre était quasiment impossible, j'ai préféré aller l'attendre quelquepart. Et si la flamme n'est pas venue jusque sur la place, cela n'a pas empêché les nombreux manifestants (certains arborant les drapeaux officiels des jeux et de la Chine, d'autres celui du Tibet où de la campagne de Reporter Sans Frontières) de se faire entendre. Et là, j'ai pu me rendre compte, en observant la scène plutôt qu'en courant derrière Diagana, Douillet et consorts, comment la police et la gendarmerie françaises avaient pour objectif de chasser les protestataires et de supprimer drapeaux et affiches de gens respectant pourtant le périmètre autorisé. Alors s'exprimer en respectant les règles, en agissant juste quelques drapeaux et en criant quelques slogans pour les caméras de télé, ce n'est même plus possible en France quand il s'agit de la Chine ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :